Le départ approche

9 voyageurs sont sur le départ, six partent par voie terreste, trois par les airs. Une des 2 voitures est destinée au village: cette Peugeot 504 sera utlisée comme taxi-brousse et apportera un revenu pour l'association villageoise. .
Le chargement est prêt: outillage pour le village, matériel pour mettre en place les 20 premières plates bandes du jardin potager villageois...

voyage 2voyage globe

puce 2 Samedi 13 décembre

Les voyageuses et voyageurs - Cécilia, Marion, Marco, Thomas, Bruno et Bernard - se sont mis en route vers 15 heures, comme prévu.

1ier départ Ferrières: Bruno, Bernard, Cécilia, Marion, Thomas  OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA novembre-decembre_2008_105.JPG
2ième départ Amilly : Marc

départ Amilly     novembre-decembre_2008_096.JPG    

1ière étape: l'Auvergne !
18 h 45 : aire des Volcans d'Auvergne.
22 h 30 : Pont de Millau

puce 2Dimanche 14 décembre

2 h : Perpignan europe
12 h : Alicante espagne
Les voyageurs se sont relayés cette nuit pour dormir, un peu frisquet dans la 504, confort dans le Traffic, pauses café fréquentes. Ce midi le soleil brille et la température remonte.
Prochaine étape Algésiras pour prendre les billets de bateau et une nuit de sommeil avant la traversée.
19 h : Malaga après une météo Auvergnate au nord de l'Andalousie .... nuage
neige
22 h30 : Algésiras, le détroit de Gibraltar: ils sont en bas !!! fatigués, les billets de bateau dans la poche pour demain matin. Message : une douche et au lit ( ils ont trouvé un hotel).
Près de 2000 km parcourus. Il va falloir changer de carte !!!

puce 2Lundi 15 décembre

13h : message d'arrivée à Ceuta , traversée rondement menée, passage des douanes Marocaines sans souci, ni caution. Tanger puis .....puis poisson frites à 15 h.
19h30: Casablanca à 50 km, petit changement de pneu sur la 504, option route de la côte direction Agadir.

puce 2Mardi 16 décembre

Route de la côte Essaouira, Agadir paysages magnifiques mais aussi contrôles de police ...
22h : Laâyoune ((El-Ayoun) , nos héros vont se poser pour la nuit, départ tôt demain matin pour Dakhla et la frontière Mauritanienne. Séance photos d'identité en prévision du visa Mauritanien ( les photos étaient prêtes depuis plusieurs semaines, elles sont à Ferrières ! ... )
Laâyoune- Dakhla: 500 km environ. Dakhla est encore à bonne distance de Guerguerat, ville frontalière située à l'extrême sud-ouest du Sahara Occidental.

puce 2Mercredi 17 décembre

14h30 : région Dakhla, El ArgouB . Départ 5 heures ce matin, la route est bonne, ils ont chaud dans les voitures mais dehors un vent froid, les paysages sont lunaires, désert d'un côté, océan de l'autre. Les contrôles de polices se multiplient depuis El Ayoun, ils ont épuisé rapidement leur stock de photocopies de fiches de renseignements, controle des papiers, remplissage de fiches ... mais pour le moment pas de bakchisch.
Nos voyageurs du Loiret ont rencontré des voyageurs du Cher, des éducateurs du Berry qui vont au Sénégal, les berrichons sont un peu plus loin devant eux sur la route, ils se retrouveront sans doute à la frontière.
Pour l'heure, ils ne savent s'ils passeront la frontière Mauritanienne en fin d'après midi ou demain matin: cela dépendra de la route et des horaires de douanes. Donc des nouvelles en soirée et peut-être une autre carte à examiner! maroc mauritanie
20 h 30 en France 19h30 en direct de la frontière Mauritanienne avec Marion: ils sont à la frontière, trois étapes : la gendarmerie, la police, la douane : ils en sont à la 2 ... et tout se passe bien, l'ambiance est calme, des Marseillais devant eux viennent de passer, des habitués l'air tranquille. D'autres sont derrière eux.

Ils sont arrivés à 17 h ( 18 h en France) à la douane marocaine, qui n'a pas posé de problèmes particuliers, juste un rythme de douane tatillonne, juste un commentaire sur le monde qui s'arrête là où l'on quitte le Maroc. Cela détend ! Le no mans land de 4 km a été parcouru avec un guide, ils sont ensuite arrivés à la frontière Mauritanienne, ils y sont à cette heure. Donc ils voyagent dans un entre deux mondes depuis 17 h... 18h en France ! cela fait moins long, pour un entre deux pays.

22 h : 21h en Mauritanie la frontière est passée, du stress et du stress mais ils sont maintenant arrivés dans un campement, à une trentaine de km du poste frontière, ils y ont retrouvé les Marseillais. Le message : ils vont se détendre un peu, nous aussi!
maurit

puce 2Jeudi 18 Décembre

cliquez pour agrandir mauritanie

Message à Corinne dans la journée, ils étaient à Nouakchott, ont cherché et trouvé des pneus pour la 504 qui en avait bien besoin.
19 h 30 en Mauritanie: arrivée à Boutilimit, au sud est de Nouakchott sur la Nationale 3, arrêt pour la nuit au "complexe touristique de Boutilimit"! La route a été bonne depuis ce matin, un goudron en plein désert, chaleur et vent de sable. Nouakchott : pire que Bamako dit Bernard, du vent chaud, des voitures dans tous les sens, des controles de police...ils ne se sont pas attardés. Ils sont maintenant sur la route Ouest-Est dite route de l'Espoir, ils quittent Boutilimit demain en direction d'Ayoun El Atrous.

Environ 5000 km parcourus sur les 7000 km pour Biandiagara.

puce 2Vendredi 19 décembre

18H 15 là bas à Ayoun El Atrous, départ 5h ce matin, Aleg, Kiffa, des paysages plus "valonnés", des villages, des bêtes qui traversent la route: ils ont quitté le pur désert et n'ont pas l'air de s'en plaindre. Ils avancent au sud vers la frontière Malienne, direction Nioro, encore 100 km: le poste à Kobenni sera sans doute fermé donc ils supposent qu'ils vont dormir quelque part ( ça c'est du précis) et passer la frontière demain matin. Les communications passent assez mal, nos voyageurs ne sont pas sûrs de pouvoir en dire plus dans la soirée.
Cliquez pour voir Ayoun El Atrous et Nioro du Sahel
MALI
23h au Mali : ils ont avancé et sont arrivés aux premiers contrôles mauritaniens, qui ont été longs et multiples ( plus de 2 heures pour franchir les différents postes ). Ensuite pas d'endroit où se poser, ils ont passé la police Malienne puis sont parvenus à la douane Malienne. Ils y sont, tout est tranquille, les douaniers ont regardé les papiers mais il est 23 h et ils ne semblent pas avoir l'intention d'établir les formalités d'entrée en pleine nuit ( on peut comprendre Monsieur le douanier). Ils sont donc en train de s'installer pour manger puis dormir à la douane ( dans les voitures + transat et lit de camp) . Ils sont environ à 4 km de Nioro dont ils apperçoivent les lumières !
lune50.gif

puce 2Samedi 20 décembre

8 h : Diéma, Ils ont quitté Nioro ce matin à l'aube, et sont en route pour Bamako, pas de détails sur la courte nuit, ni sur les formalités mais semble t-il pas de problèmes particuliers. Ils rêvent d'un petit déjeuner et d'une douche. Ils devraient trouver ça chez Mohamed qui les attend.

Mali_jour_1.jpg

12 h 30 à BAMAKO: chez Laetitia et Mohamed ( des amis de Cécila qui ont une maison chambres d'hotes, quartier de Badalabougou à Bamako). Ils sont sur la terrasse en train de raconter leurs aventures, de gouter au plaisir des chaises longues dans le petit jardin fleuri de Mohamed et Laetitia, autrement dit ça va bien !

Quelques souvenirs de l'été 2007 avec Cécilia, Laetitia et Mohamed
Ce ne sont pas des photos du jour!
La maison à Badalabougou la maison Chez Laetitia et Mohamed
Une sortie du dimanche, des discussions en terrasse
une sortie en terrasse

19h 15: ils sont au cyber de Badalabougou ... et commentent les commentaires en langage codé ou tout à fait limpide : voir commentaires.

puce 2Dimanche 21 décembre

12 h 30: Ségou. Ils ont quitté le confort et l'agitation de Bamako ce matin, se sont arrêtés à Ségou pour saluer la famille MAÏGA , Amadou, Annah, Salif et les enfants, au bord du fleuve. Ils roulent vers Bandiagara.
19h 30 : BANDIAGARA, Marion, Cécilia, Thomas, Marc, Bruno et Bernard sont avec Ambara Kodio, le directeur de l'école d'Idiély Na, et sa famille. L'accueil d'Ambara, d'Oumou sa femme, des parents d'Ambara va sans aucun doute effacé un peu de fatigue. Les voitures et le chargement pour le village sont "intacts" ( ou presque: un petit problème de boite de vitesse sur le Trafic...)

Nous ,les 3 "aéroportées", sommes prêtes pour le départ, nous avons hâte d’arriver à Sévaré demain et de les retrouver tous les six.
Notre voyage lui aussi s'annonce palpitant et exceptionnel : après avoir suivi ce périple de 9 jours en voiture, nous allons nous le parcourir en six heures....
Les sacs sont bouclés et pleins : nous partons avec des graines, des peignes à tisser, de la laine, du fil .. et du bon café!

Nous transmettrons à tous et à chacun les bisous et messages d’amitiés.

Ensuite il nous restera à rejoindre le village et là … commence une autre aventure avec nos amis maliens .

Ce à quoi ils ont échappé, auquel vous n’échappez pas!.

PANNE voitures-50.gif plein.gif transport_95.gif

Amadjam namai.

aerien_004.gif

Je passe le relai à l'équipe du lundi.

puce 2Lundi 22 Décembre

le relais du lundi c'est moi, la maman de Maëlle.
juste aujourd'hui pour vous donner des nouvelles d'Anita, Corinne et Maëlle parties en avion ce matin à 6h avec escale technique à Ghardaia (en Agérie).
15h54message texte sur téléphone disant qu'elles sont biens arrivées à Mopti après avoir fait bon voyage. Ensuite elles sont passées à Bandiagara , (où, je suppose qu'ils se sont tous retrouvés(routards et aèroportées)) puis départ pour le village d'Idiéli na où ils comptent être ce soir.
Depuis, pas d'autre nouvelle. Le téléphone "orange" ne passe plus.

Pour la suite de l'aventure, ils nous la raconteront eux-mêmes à leur retour.

Je souhaite à tous de Bonnes Fêtes de fin d'année, en France et au Mali.

Marie-Yvonne